Besoin d'aide

This is a read-only part of the forum. All threads where seeing happens are stored here and come from this forum, the Facebook guiding area and various LU blogs. The complete list, sorted by guide, contains all links. The archives include threads of those that came to LU already seeing as well.
User avatar
DanielP
Posts: 751
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Besoin d'aide

Postby DanielP » Fri Oct 23, 2020 6:24 pm

Bonjour Luc,
...et je n'ai pas vu de "moi", juste une présence qui "voit" les situations...
Oui, ...juste une présence qui "voit"...
Il n'y a pas de "je", je ne le vois pas. Les expériences et choses vont et viennent.
Oui.
Maintenant, la question est de savoir est-ce Luc a vu cela 'hors de tout doute?' ou bien est-ce une vision fugace qui masque temporairement le 'je' qui n'attend qu'une occasion pour revenir au galop?

Avant de répondre, voici ce que je te suggère: installe toi dans ce 'voir', dans cette présence qui "voit". Détourne ton attention de ce qui est vu et tourne là vers 'ce qui voit'. Fais-le pendant quelques jours.

Puis dis-moi comment ça s'est passé et répond aux questions:
Est-ce que tu trouves vraiment un 'je, un me, ou un moi' dans cette présence qui "voit"?
Ou, pour citer un auteur dont le nom m'échappe, est-ce que tu vois que le 'je' de 'je' vois a autant de substance que le 'il' de 'il' pleut.

Bonne journée

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Fri Oct 23, 2020 7:36 pm

Bonjour Daniel,

Je reviens vers toi la semaine prochaine pour te faire part de l’expérience de m’installer dans ce voir.
Très bon week-end

Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Mon Oct 26, 2020 10:23 pm

Bonjour Daniel,

J'espère que tu vas bien.
Je voulais te remercier pour le temps que tu me consacres à me guider pour faire le ménage dans ce bazar que j'ai accumuler depuis 54 ans.
Ce n'est pas une quête car il n'y a rien à trouver, mais j'ai une "soif" insatiable d'être pleinement entier. Et c'est d'autant plus contrariant que personne ne peut percevoir ce que j'essaie de montrer et d'expliquer par des mots (Il n'y a que mes enfants qui m'écoutent depuis des années mais seulement par amour pour moi ;-) )
Sur le chemin on avance seul
Daniel, quand tu m'as proposé l'expérience de m'installer dans ce "voir" et d'orienter mon attention vers ce qui voit, ça était extraordinaire ! ouaouh. J'ai eu un énorme poids qui s'est enlevé. Parce que ce que tu m'as proposé, c'est ce que je faisais depuis quelques mois déjà. Au début, ça ne durait pas très longtemps, à peine une seconde 2 à 3 fois par jour et maintenant c'est plusieurs minutes.
Quand je focalise mon attention vers "ce qui voit" c'est comme si je devenais un espace illimité, et c'est dans cette espace que tout est perçu, absolument tout, les bruits, images, pensées, etc. mais il n'y aucuns jugements de valeur, aucune identification à quoique ça soit, il y a juste le constat de ce qui "est". C'est exactement comme quand tu m'as expliqué qu'une expérience bonne ou mauvaise arrive, elle est juste constatée et c'est tout ! (Qu’elle soit bonne ou mauvaise est une identification)
Cette attitude demande une grande vigilance qui est difficile à maintenir mais maintenant j'arrive à la conserver assez longtemps, dans les transports en commun, au bureau, quand je suis à la maison et surtout quand je conduits sur les autoroutes.
Je m'aperçois que c'est d'autant plus facile quand il n'y a aucun mental, car dès qu'une tâche quotidienne nécessite une réflexion, cet état disparait aussitôt pour faire plonger l'attention dans l'identification à la chose ou expérience qui se présente.

C'est ce que j'avais tenté de décrire maladroitement dans mon message d'introduction
Je suis arrivé à un stade où j’ai l’impression que ne suis pas en phase entre ce que « je suis » et ce que « je fais »
Tu peux développer?
Ce que je suis, c'est une sensation de ne pas être limité par les choses, par l'environnement et même le temps, mais cette sensation ne dure pas, cela oscille entre cet espace ou je me sens bien et ce qui attire mon attention qui correspond au quotidien (travail, famille)
D'ou la contrariété que j'avais perçu quand tu m'avais dit qu'il ne fallait pas rechercher le détachement, que c'était uniquement une conséquence de l'absence du "je". Je pensais que c'étais ce que je faisais.

Maintenant, la question est de savoir est-ce Luc a vu cela 'hors de tout doute?' ou bien est-ce une vision fugace qui masque temporairement le 'je' qui n'attend qu'une occasion pour revenir au galop?
Aucun "je" n'est perçu, je ne vois pas de "je" qui agit, mais il y a quand même un doute alors que quand l'attention s'oriente vers ce qui perçoit il y a une certitude que le "je" n'existe pas.
Est-ce que tu trouves vraiment un 'je, un me, ou un moi' dans cette présence qui "voit"?
Ou, pour citer un auteur dont le nom m'échappe, est-ce que tu vois que le 'je' de 'je' vois a autant de substance que le 'il' de 'il' pleut.
Non, il n'y a aucun "je, me, moi" dans cette présence qui voit

Merci encore de ton aide

Bien à toi

Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
DanielP
Posts: 751
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Besoin d'aide

Postby DanielP » Tue Oct 27, 2020 4:33 am

Bonjour Luc,

Je vois que ça c'est clarifié pour toi. J'en suis très heureux. Si tu es d'accord, je vais profiter de cet élan pour t'inviter à explorer encore quelques trucs.
Je voulais te remercier pour le temps que tu me consacres à me guider pour faire le ménage dans ce bazar que j'ai accumuler depuis 54 ans.
Ce n'est rien. Dans mon cas le bazar a 57 ans :)
Quand je focalise mon attention vers "ce qui voit" c'est comme si je devenais un espace illimité...
C'est bien dit. Voici deux trucs à explorer:
'Ce qui voit', 'cet espace' est totalement libre de 'ce qui est perçu'...
'Cet espace qui voit' est le seul et unique dénominateur commun de chacune de tes expériences...
Cette attitude demande une grande vigilance qui est difficile à maintenir mais maintenant j'arrive à la conserver assez longtemps...
Il n'y a rien de mal à retourner régulièrement ton attention vers 'ce qui voit'. Mais je te dirais de ne pas en faire un dogme car aucune pratique ne peut t'aider à être ce que tu es déjà. Tu n'as rien à faire pour cela.

Paradoxalement, la méditation est aidante. Elle facilite la coupure avec les liens de l'identification.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Tue Oct 27, 2020 2:41 pm

Bonjour Daniel,
C'est bien dit. Voici deux trucs à explorer:
'Ce qui voit', 'cet espace' est totalement libre de 'ce qui est perçu'...
Tout à fait, "cet espace" n'est pas concerné par ce qui est perçu. Mais peux-tu me dire si ce qui est perçu est dans ce qui perçoit, c'est la sensation que j'ai.
'Cet espace qui voit' est le seul et unique dénominateur commun de chacune de tes expériences...
Entièrement d'accord.
l n'y a rien de mal à retourner régulièrement ton attention vers 'ce qui voit'. Mais je te dirais de ne pas en faire un dogme car aucune pratique ne peut t'aider à être ce que tu es déjà. Tu n'as rien à faire pour cela.
Je suis d'accord avec toi mais l'attention qui se tourne vers "ce qui voit" n'est même plus une volonté de ma part, comme je pouvais vouloir l'atteindre avant, parfois cela se produit sans que je m'en rendre compte, le plus souvent pendant une action ou pendant une réunion de bureau et à ce moment là tout est perçu, comme le son de la discussion, les déplacements, la tasse à café devant le champ de vision, etc. mais sans aucune identification.

Bonne journée Daniel

Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
DanielP
Posts: 751
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Besoin d'aide

Postby DanielP » Tue Oct 27, 2020 4:44 pm

Bonjour Luc,
Tout à fait, "cet espace" n'est pas concerné par ce qui est perçu. Mais peux-tu me dire si ce qui est perçu est dans ce qui perçoit, c'est la sensation que j'ai.
En fait, cela est aussi une chose que tu dois explorer par toi-même.
La manière traditionnelle de l'exprimer est : libre mais non séparée. D’où la notion de non-dualité (qui 'by the way' ne veut pas dire unité). Libre de tout, et séparé de rien.

Peux-tu séparé un son de la conscience de ce son?
Quelle distance y a t-il entre le son et la conscience du son? Fais l'expérience.
Peux-tu séparé une sensation de la conscience de cette sensation?
Quelle distance y a t-il entre la sensation et la conscience de cette sensation?
Aussi, est-ce que 'ce qui perçoit' le son est différent de 'ce qui perçoit' la sensation?
Ou bien c'est une seule et même 'chose', un seul et même 'espace' qui perçoit ce son ou cette sensation?
...l'attention qui se tourne vers "ce qui voit" n'est même plus une volonté de ma part, comme je pouvais vouloir l'atteindre avant, parfois cela se produit sans que je m'en rendre compte...
Pour moi cela signifie que l'attrait pour 'le perçu' a perdu de sa force d'attraction. Aussi, ne te gènes pas pour baigner dans 'ça'.
Alors la signification de ça et les implications qui en découlent, petit à petit, se dévoileront à toi. Ça correspond à mon expérience en tout cas.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Tue Oct 27, 2020 7:08 pm

Bonjour Daniel,
La manière traditionnelle de l'exprimer est : libre mais non séparée. D’où la notion de non-dualité (qui 'by the way' ne veut pas dire unité). Libre de tout, et séparé de rien.
En fait, si je peux me permettre, la conscience de perception ne peut pas être séparée de ce qui est perçu. Mais ce qui est perçu est libre de tout "concept" ou "d'identification". Donc c'est la vie qui se vie d'elle-même et qui est perçue.
Peux-tu séparé un son de la conscience de ce son?
Non, le son ne peut pas être séparé de la conscience de ce son
Quelle distance y a t-il entre le son et la conscience du son? Fais l'expérience.
Il n'y a aucune distance, la conscience du son perçoit le son là ou il se produit.
En fait la conscience de perception n'est jamais séparée de ce qu'elle perçoit.
Peux-tu séparé une sensation de la conscience de cette sensation?
Quelle distance y a t-il entre la sensation et la conscience de cette sensation?
C'est la même réponse à la question précédente. La conscience de perception est donc partout, elle est l'espace infinie
Aussi, est-ce que 'ce qui perçoit' le son est différent de 'ce qui perçoit' la sensation?
Ou bien c'est une seule et même 'chose', un seul et même 'espace' qui perçoit ce son ou cette sensation?
Ce qui perçoit les sons, sensations, etc. c'est la même "conscience" ou le même "espace".
Je vois mieux la notion de libre mais non séparé.

Pour moi cela signifie que l'attrait pour 'le perçu' a perdu de sa force d'attraction. Aussi, ne te gènes pas pour baigner dans 'ça'.
Alors la signification de ça et les implications qui en découlent, petit à petit, se dévoileront à toi. Ça correspond à mon expérience en tout cas.
C'est ce que je fais, mais sans chercher à le faire. Merci encore de ton aide précieuse Daniel, sans toi je continuerais à tourner dans ma roue de hamster ;-)


Je me permet de mettre l'adresse youtube d'une vidéo de Sri Nisargadatta Maharaj que tu dois connaître, que j'ai écouté en boucle et qui m'a permis d'arriver jusqu'à la porte du forum LU
https://m.youtube.com/watch?v=_z2fCRKTj10

Bien à toi


Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
DanielP
Posts: 751
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Besoin d'aide

Postby DanielP » Wed Oct 28, 2020 3:30 pm

Bonjour Luc,
...Donc c'est la vie qui se vit d'elle-même et qui est perçue...
C'est bien dit.
Je me permet de mettre l'adresse youtube d'une vidéo de Sri Nisargadatta Maharaj...
Comme le monde est petit! Nisargadatta a toujours été un de mes préférés. Par ailleurs, je suis administrateur de la page FB le concernant. https://www.facebook.com/nisargadattamaharajfrancophone

Par soucis de clarté, à la fin d'un échange comme celui-ci, il est d'usage de poser 6 questions qui résument le processus. Ceci afin de s'assurer que tu as bien VU l'illusion du moi séparé.

1) Existe-t-il une entité séparée « moi », ou « je », ou encore « moi-je » où que ce soit, de quelque forme que ce soit ?

2) Explique en détail ce qu'est l'illusion du moi séparé, quand elle commence, comment elle fonctionne, à partir de ta propre expérience directe, telle qu'elle est ici et maintenant.

3) Qu'est-ce que tu ressens en voyant cela ? Quelle est la différence par rapport à ce que tu vivais avant de commencer ce dialogue ? Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.

4) Quel a été le déclic qui t'a fait basculer, qui t'a fait voir cela ?

5) Pourrais-tu décrire ce que sont la décision, l’intention, le libre arbitre, le choix, le contrôle ? Comment les évènements de la vie se déroulent-ils ? Es-tu responsable de quoi que ce soit ? Donne des exemples à partir de ton expérience.

6) As-tu autre chose à ajouter ?


À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Thu Oct 29, 2020 9:34 pm

Bonjour Daniel,
Comme le monde est petit! Nisargadatta a toujours été un de mes préférés.
Il n'y a pas de hasard :)

Quand aux questions, je vais essayé d'être le plus clair possible
1) Existe-t-il une entité séparée « moi », ou « je », ou encore « moi-je » où que ce soit, de quelque forme que ce soit ?
Non Il n'y a pas d'entité séparée "moi" où quoique ça soit d'autre. Il n'y a rien.
2) Explique en détail ce qu'est l'illusion du moi séparé, quand elle commence, comment elle fonctionne, à partir de ta propre expérience directe, telle qu'elle est ici et maintenant.
Je ne sais pas comment répondre à cette question, je ne vois aucune réponse. L'illusion du moi séparé, je ne la perçois pas, il n'y a qu'unité. Quand à voir quand est-ce qu'elle commence, il faut que ce "moi" puisse déjà avoir une réalité, une existence, ce qui n'est pas le cas dans l'expérience direct. Ce "moi" est présent uniquement dans mon vécu.
3) Qu'est-ce que tu ressens en voyant cela ? Quelle est la différence par rapport à ce que tu vivais avant de commencer ce dialogue ? Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.
Je ressens une libération, un soulagement. En réalité c'est comme si des murs venaient de tomber, et pour être plus précis, il n'y avait vraiment aucun murs et je vois que ce n'était qu'une limite imposée par le mental et que dans cet espace limité, les expériences, choses, pensées et émotions arrivaient en flot continu et qu'ils étaient systématiquement interprétés, décortiqués par le mental. En faisant la comparaison de ce qui a été vécu et de l'expérience directe du moment présent je perçois toute l'énergie dépensée inutilement, c'est considérable, d'où, actuellement, cette légèreté d'être.
Si je peux me permettre une métaphore de Swami Atmananda Udasin sur la nature de l’Eveil et les approches qui mènent à la reconnaissance du Soi,(https://www.youtube.com/watch?v=-isSCfHrlTs) que je trouve très explicite: Il compare le "moi-je" à une bouteille vide jetée dans l'océan de la conscience qui va se remplir et se prendre pour la bouteille limité.
Mon vécu du moment, c'est que "tout" est perçu mais rien n'est rattaché à ce que je peux "Être", rien ne me concerne.
Le nom "Luc" n'a pas d'existence réel, que les gens comme la famille, les amis ou les collègues de travail ont associé à ce corps avec certain concept comme "Luc est gentil et serviable". Je ne perçois rien de ces concepts quand je vois ce corps. Je le considère comme un outil qui a des capacités et que je prend soin. J'ai fait du judo pendant 20 ans, et dans ce vécu je me souviens très bien des entrainements intensifs que je faisais afin de réaliser les objectifs fixés. Maintenant je n'ai aucun objectif, aucun but, aucune envie de quoique ça soit.
Actuellement le plus surprenant a été de ne plus avoir la notion du temps (c'est même bizarre d'en parler car cela me semble l'état normal).

4) Quel a été le déclic qui t'a fait basculer, qui t'a fait voir cela ?
Il n'y a pas eu à proprement parler de déclic. Cela a été progressif. C'est un ensemble de plusieurs éléments qui, regroupés, m'ont permis de sortir de la "bouteil"
Le premier a été une soif insatiable de recherche, qui s'est traduit par une insatisfaction constante de la vie. J'étais intéressé par absolument tout et rien en particulier, donc je n'ai jamais arrêté ma recherche (j'ai le sentiment que j'ai toujours été guidé)
Le second, c'est d'avoir une grande empathie, ce qui a permis de "ressentir la vérité" de ce qui est perçu (pensée, émotion, expériences, choses), et c'est ce qui a été mon guide (ce que j'appel aussi la grâce).
Le troisième, c'est d'avoir eu un guide qui a permis de fissurer les barrières du "moi" illusoire" en le déstabilisant en jouant sur des émotions ressenties comme la frustration, la fierté et l'orgueil, et il m'a montré ainsi qu'il n'y avait rien, juste un ensemble de construction mentale.

5) Pourrais-tu décrire ce que sont la décision, l’intention, le libre arbitre, le choix, le contrôle ? Comment les évènements de la vie se déroulent-ils ? Es-tu responsable de quoi que ce soit ? Donne des exemples à partir de ton expérience.
"l’intention, le libre arbitre, le choix et le contrôle" ; tous ces mots orientent vers un "moi conceptualisé", un "moi" qui aurait accumulé un vécu et qui s'orienterait en fonction de ce vécu. Ces mots de font plus sens maintenant.
Les événements de la vie se déroulent d'elle-même, libre de tout but ou d'objectif.
Je ne suis aucunement responsable de ce qui arrive. Tout ce qui arrive est simplement perçu, en fait, tout arrive mais rien ne m'arrive (c'est une phrase banale mais tellement vrai). Quand à donner des exemples, je n'en ai aucun.

6) As-tu autre chose à ajouter ?
La dernière étape pour sortir de l'illusion a été assez difficile. Il y avait une grande réticence à lire tes posts Daniel, systématiquement il y avait un stress ressenti et je devais batailler pour ne pas repousser à chaque fois la lecture, contrairement à ce dernier post ou il y avait absolument aucune émotion.

Daniel, merci encore pour ta patience et la compréhension de mon "Être" simplement à travers nos échanges.

Bien à toi

Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Thu Oct 29, 2020 9:34 pm

Bonjour Daniel,
Comme le monde est petit! Nisargadatta a toujours été un de mes préférés.
Il n'y a pas de hasard :)

Quand aux questions, je vais essayé d'être le plus clair possible
1) Existe-t-il une entité séparée « moi », ou « je », ou encore « moi-je » où que ce soit, de quelque forme que ce soit ?
Non Il n'y a pas d'entité séparée "moi" où quoique ça soit d'autre. Il n'y a rien.
2) Explique en détail ce qu'est l'illusion du moi séparé, quand elle commence, comment elle fonctionne, à partir de ta propre expérience directe, telle qu'elle est ici et maintenant.
Je ne sais pas comment répondre à cette question, je ne vois aucune réponse. L'illusion du moi séparé, je ne la perçois pas, il n'y a qu'unité. Quand à voir quand est-ce qu'elle commence, il faut que ce "moi" puisse déjà avoir une réalité, une existence, ce qui n'est pas le cas dans l'expérience direct. Ce "moi" est présent uniquement dans mon vécu.
3) Qu'est-ce que tu ressens en voyant cela ? Quelle est la différence par rapport à ce que tu vivais avant de commencer ce dialogue ? Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.
Je ressens une libération, un soulagement. En réalité c'est comme si des murs venaient de tomber, et pour être plus précis, il n'y avait vraiment aucun murs et je vois que ce n'était qu'une limite imposée par le mental et que dans cet espace limité, les expériences, choses, pensées et émotions arrivaient en flot continu et qu'ils étaient systématiquement interprétés, décortiqués par le mental. En faisant la comparaison de ce qui a été vécu et de l'expérience directe du moment présent je perçois toute l'énergie dépensée inutilement, c'est considérable, d'où, actuellement, cette légèreté d'être.
Si je peux me permettre une métaphore de Swami Atmananda Udasin sur la nature de l’Eveil et les approches qui mènent à la reconnaissance du Soi,(https://www.youtube.com/watch?v=-isSCfHrlTs) que je trouve très explicite: Il compare le "moi-je" à une bouteille vide jetée dans l'océan de la conscience qui va se remplir et se prendre pour la bouteille limité.
Mon vécu du moment, c'est que "tout" est perçu mais rien n'est rattaché à ce que je peux "Être", rien ne me concerne.
Le nom "Luc" n'a pas d'existence réel, que les gens comme la famille, les amis ou les collègues de travail ont associé à ce corps avec certain concept comme "Luc est gentil et serviable". Je ne perçois rien de ces concepts quand je vois ce corps. Je le considère comme un outil qui a des capacités et que je prend soin. J'ai fait du judo pendant 20 ans, et dans ce vécu je me souviens très bien des entrainements intensifs que je faisais afin de réaliser les objectifs fixés. Maintenant je n'ai aucun objectif, aucun but, aucune envie de quoique ça soit.
Actuellement le plus surprenant a été de ne plus avoir la notion du temps (c'est même bizarre d'en parler car cela me semble l'état normal).

4) Quel a été le déclic qui t'a fait basculer, qui t'a fait voir cela ?
Il n'y a pas eu à proprement parler de déclic. Cela a été progressif. C'est un ensemble de plusieurs éléments qui, regroupés, m'ont permis de sortir de la "bouteil"
Le premier a été une soif insatiable de recherche, qui s'est traduit par une insatisfaction constante de la vie. J'étais intéressé par absolument tout et rien en particulier, donc je n'ai jamais arrêté ma recherche (j'ai le sentiment que j'ai toujours été guidé)
Le second, c'est d'avoir une grande empathie, ce qui a permis de "ressentir la vérité" de ce qui est perçu (pensée, émotion, expériences, choses), et c'est ce qui a été mon guide (ce que j'appel aussi la grâce).
Le troisième, c'est d'avoir eu un guide qui a permis de fissurer les barrières du "moi" illusoire" en le déstabilisant en jouant sur des émotions ressenties comme la frustration, la fierté et l'orgueil, et il m'a montré ainsi qu'il n'y avait rien, juste un ensemble de construction mentale.

5) Pourrais-tu décrire ce que sont la décision, l’intention, le libre arbitre, le choix, le contrôle ? Comment les évènements de la vie se déroulent-ils ? Es-tu responsable de quoi que ce soit ? Donne des exemples à partir de ton expérience.
"l’intention, le libre arbitre, le choix et le contrôle" ; tous ces mots orientent vers un "moi conceptualisé", un "moi" qui aurait accumulé un vécu et qui s'orienterait en fonction de ce vécu. Ces mots de font plus sens maintenant.
Les événements de la vie se déroulent d'elle-même, libre de tout but ou d'objectif.
Je ne suis aucunement responsable de ce qui arrive. Tout ce qui arrive est simplement perçu, en fait, tout arrive mais rien ne m'arrive (c'est une phrase banale mais tellement vrai). Quand à donner des exemples, je n'en ai aucun.

6) As-tu autre chose à ajouter ?
La dernière étape pour sortir de l'illusion a été assez difficile. Il y avait une grande réticence à lire tes posts Daniel, systématiquement il y avait un stress ressenti et je devais batailler pour ne pas repousser à chaque fois la lecture, contrairement à ce dernier post ou il y avait absolument aucune émotion.

Daniel, merci encore pour ta patience et la compréhension de mon "Être" simplement à travers nos échanges.

Bien à toi

Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
DanielP
Posts: 751
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Besoin d'aide

Postby DanielP » Sat Oct 31, 2020 4:15 pm

Bonjour Luc,

Désolé pour l'attente. Je vais présenter tes réponses à d'autre guides pour avoir leurs impressions sur notre échange. Éventuellement, nous pourrions avoir d'autre questions pour toi. Je te reviens dès que possible.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Sat Oct 31, 2020 6:39 pm

Bonjour Daniel,

Pas de soucis, les choses arrivent comme elles doivent arriver.

Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Sun Nov 01, 2020 4:23 pm

Bonjour Daniel,

Je souhaiterai apporter une précision qui me semble importante.
C'est fascinant car depuis quelques jours, il y a comme une obligation ou une "volonté" qui me force à percevoir ce qui se passe à chaque moment.
C'est à dire que j'observe scrupuleusement toutes les expériences qui arrivent les une après les autres.
Par exemple si je sors dans la rue, je perçois le corps qui se déplace grace aux jambes qui avancent l'une après l'autre mais quand je cherche à voir qui est aux commandes pour que l'action puisse se dérouler je ne vois personne, je constate juste le déplacement, quand à la décision de sortir, elle a simplement été constatée sans avoir perçu cette décision !
Pareil quand j'épluche des pommes de terre, je perçois juste l'action d'éplucher et je ne trouve "personne" qui est le déclencheur de l'action.
Et depuis quelques jours, cette attitude d'observer scrupuleusement chaque moment s'amplifie, et sans jamais trouvé quelqu'un aux commandes.
C'est la même chose pour les émotions ressentis, elles sont observées, mais il y a ignorance de l'origine de l'émotion, elle est juste perçue ! Par contre si j'observe le mental ou si je me "colle" au mental (je ne sais pas si l'image est compréhensible mais cela semble correspondre à ce qui se passe) alors je "vois" une explication sur l'origine de cette émotion.
Au début et à chaque fois je pensais qu'il y avait un "moi-je" aux commandes, mais à peine cette pensée apparue, au fil du temps, elle a été systématiquement écartée, car ce "moi-je" finalement n'a pas de substance, ni de réalité, c'est vide.
De cette espace ou conscience absolue il y a un constat que simplement les choses, actions ou expériences se font seules sans quoique ça soit qui décide, et c'est apaisant.
De toute façon, quoiqu'il puisse se passer cela me semble en dehors de ce que je suis et que le voile de cette illusion se dissipera, c'est une certitude !

Bien à toi


Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...

User avatar
DanielP
Posts: 751
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Besoin d'aide

Postby DanielP » Tue Nov 03, 2020 1:23 pm

Bonjour Luc,

Est-ce que tu peux clarifier tes réponses aux questions 1 et 2?
Réponse à la question 1)
Non Il n'y a pas d'entité séparée "moi" où quoique ça soit d'autre. Il n'y a rien.
Il n’y a rien ou il y a tout (excepté une entité séparée?) ?
Est-ce vraiment “rien” ou y a t’il (eu à un moment) cependant une apparence d’une entité séparée? Et si oui comment cette apparence se construit/construisait-elle?
Réponse à la question 2)
De toute façon, quoiqu'il puisse se passer cela me semble en dehors de ce que je suis et que le voile de cette illusion se dissipera, c'est une certitude !”
Ce qui se passe, c'est en dehors ou en dedans?
Peux tu décrire le “voile de cette illusion” (y a t-il rien ou y a t’il une illusion?) Qui ou quoi dissipera ce voile? Est-ce que cela se passera dans le futur?

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Deschamps
Posts: 17
Joined: Tue Oct 13, 2020 10:17 pm
Location: France
Contact:

Re: Besoin d'aide

Postby Deschamps » Tue Nov 03, 2020 5:57 pm

Bonjour Daniel,
Réponse à la question 1)
Non Il n'y a pas d'entité séparée "moi" où quoique ça soit d'autre. Il n'y a rien.
Il n’y a rien ou il y a tout (excepté une entité séparée ?) ?
Est-ce vraiment “rien” ou y a t’il (eu à un moment) cependant une apparence d’une entité séparée ? Et si oui comment cette apparence se construit/construisait-elle ?
Effectivement, ce n'est pas qu'il n'y a rien mais je dirai que tout est contenu dedans. C'est difficile à expliquer car les mots sont limités et réducteurs.
Si je prends un exemple : Pour mon travail, je dois organiser, avec des auxiliaires de vie, une aide quotidienne à des personnes âgées en perte d'autonomie. Auparavant si un agent n'effectuait pas correctement ses missions d'aide à la personne, une contrariété se manifestait et un sentiment de colère apparaissait et "moi-je-Luc" devenait cette colère, j’étais en colère !
Maintenant il y a toujours ce sentiment de colère qui se manifeste et c’est perçu mais il n’y a pas d’identité « moi-je-Luc » qui endosse ce sentiment, c’est juste simplement perçu.
Bien sûr, il y a toujours des décisions qui sont prises pour corriger le dysfonctionnement, mais même cela est vu.
Finalement je dirai que le « je-moi-Luc-Mental-etc. » est ce qui ressens, qui décide, qui agit, et que tout cela est perçu sans aucune étiquette.
C'est comme un film qui passe au cinéma, les images qui y sont projetées sont vues tout comme l'écran, ce n'est pas distinct.
Réponse à la question 2)
De toute façon, quoiqu'il puisse se passer cela me semble en dehors de ce que je suis et que le voile de cette illusion se dissipera, c'est une certitude !”
Ce qui se passe, c'est en dehors ou en dedans ?
Peux-tu décrire le “voile de cette illusion” (y a-t-il rien ou y a-t-il une illusion ?) Qui ou quoi dissipera ce voile ? Est-ce que cela se passera dans le futur ?
Oui tu as raison, ce n'est pas en dehors, c'est bien en dedans.
J’ai la conviction que le temps n’existe pas mais quand je regarde mon vécu, je constate une évolution de ce que je suis maintenant par rapport au Luc d’avant. Auparavant, dès que j’avais trouvé des méthodes pour apaiser mon mental, je voulais aider les gens en les diffusant à tout mon entourage. Maintenant le mental n’a plus d’attrait, il est juste perçu pour ce qu’il est, un outil. Et maintenant il n’y a aucune envie de diffuser quoique ça soit.
Quand « au voile de cette illusion », il n’y a pas vraiment de voile mais il y a une illusion quand on se prend pour ce qui est perçu qui ne sont que des images sur un écran et nous sommes l’écran ou tout du moins l’espace qui perçoit tout ce qui est, et cela est vu.
Il n’y a pas de « qui ou de quoi » qui dissipe ce voile, ça se fait progressivement tout comme on essuie la buée sur une vitre, cela se fait mais je ne fais absolument rien, c’est juste constaté. Pour ma part, depuis des années il y a une énergie en moi qui n’a pas cessé de grandir pour forcer ce « moi-je » à se « décoller » progressivement de tout ce qu’il touchait. Il y a quelques années, pour combler cette insatisfaction qui grandissait, je me suis lancé dans des sports à sensation comme, la plongée, le parapente, kayac, etc., mais sans jamais vraiment être apaisé. Maintenant il n’y a plus aucune frustration ressentie du à ce déplacement entre: ce "qui perçoit" ou "cet espace de perception" à ce "qui est perçu", mais il y a encore une distinction des deux. Auparavant pour être "ce qui perçoit" il y avait besoin d'un effort, maintenant cela se fait simplement.
Ma réponse à la question « si cela se passera dans le futur » était clairement dictée par le mental. Il n’y a pas de temps, il n’y en a jamais eu. Le temps c’est juste le mental qui se ballade. Je suis constamment ici et maintenant et je ne décide de rien, d’ailleurs personne n’est aux commandes.
Par contre, je ne peux pas l’expliquer mais Il y a un sentiment de certitude qui se manifeste dans tout cela et surtout un sentiment de bien-être qui est constamment présent que tout cela se fait comme prévu.


Bien à toi

Luc
Personne ne peut passer la porte sans porte ! Devenez personne ...


Return to “ARCHIVES”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest