Se libérer du "je"

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Se libérer du "je"

Postby Anamika » Sun Nov 24, 2019 10:49 am

Bonjour,

Mon parcours a commencé par une recherche de technique pour méditer, assez terre à terre donc mais qui m'a permis de m'ouvrir et de découvrir aussi la discipline du yoga. Le yoga (que je pratique toujours) m'a beaucoup apporté tant physiquement que spirituellement puisqu'il n'est pas juste une technique corporelle. Sa spiritualité à laquelle je me suis intéressée m'a permis de rencontrer un moine hindou dont j'ai suivi la tradition pendant 7 ans, dans laquelle je me suis épanouie et à laquelle je me suis sentie vraiment reliée, jusqu'au jour où ce père spirituel n'a plus pu répondre à mes questions. J'ai connu alors un profond désarroi remettant en cause toutes ces croyances et nageant dans le doute. Aujourd'hui, et ce malgré tout le respect que j'ai envers cet homme et sa tradition, je ne peux plus le suivre et mes questions restent entières ; pourquoi je suis là, quel est mon rôle ici-bas, "je" est quoi ?
C'est pourquoi je viens aujourd'hui vers vous pour demander une guidante afin de m'éclairer sur ma vraie nature, comprendre ce que pressens (ressens) mais que je ne peux expliquer seule. J'ai confiance de savoir que la personne qui va échanger avec moi aura fait le même chemin, et je trouve cela très généreux de votre part.

Merci par avance,
Anamika

User avatar
iprian
Posts: 93
Joined: Sun Sep 16, 2012 10:09 am

Re: Se libérer du "je"

Postby iprian » Wed Dec 04, 2019 8:40 am

Hello Anamika,
On peut essayer d'avancer ensemble. Souvent, l'interaction (même par l'écriture) permet "d'éclaircir les idées" 😉.
Si ça te va, confirme ta demande en la centrant sur une question précise, celle qui monte du coeur.
À bientôt,
Iprian

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Re: Se libérer du "je"

Postby Anamika » Wed Dec 04, 2019 11:08 pm

Bonsoir Iprian,

Merci pour ta réponse et ta proposition à m'emmener sur le chemin.
Je te confirme ma demande avec la question ;
pourquoi je suis-là ? c'est ma question la plus récurrente, et j'espère qu'elle est une bonne ouverture à la discussion.

à bientôt, et merci pour ton accompagnement,

Anamika

User avatar
iprian
Posts: 93
Joined: Sun Sep 16, 2012 10:09 am

Re: Se libérer du "je"

Postby iprian » Thu Dec 05, 2019 7:25 am

Bonsoir Anamika,

"pourquoi je suis-là ?"

Cette question n'a pas de réponse. C'est comme ça. Pourquoi y a-t-il le soleil ? C'est comme ça ; la Vie est comme ça. On peut décortiquer les mécanismes (la formation du soleil, etc...) mais cela ne fait que décaler la question. C'est comme ça.
Le mérite de ce questionnement est double : faire goûter à la frustration d'un intellect qui n'a pas sa réponse, et ramener l'attention sur ce qui questionne chez toi. Et ce qui questionne chez toi est le même que ce qui goûte à la frustration.
Il y a deux niveaux de perception en toi : celui qui pose les questions (le petit "je", la personne) et celui qui constate le précédent (le grand "Je", la Conscience). Tout l'enjeu est de basculer de l'un à l'autre, et c'est cette aide qui est apportée ici.
Vois si cette approche, et ce style, te conviennent.
À bientôt,
MP

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Re: Se libérer du "je"

Postby Anamika » Fri Dec 06, 2019 8:56 pm

Bonsoir MP,

Je vais essayer d'être régulière...
Je comprends ce que tu me dis, toujours basculer de l'un à l'autre, ce qui implique la conscience de ces deux aspects.
Le petit "je" doit toujours être frustré... le grand "je" lui est certainement celui qui nous aide à évoluer, à comprendre.
Le grand "je" est-il celui qui nous montre notre petitesse dans l'immensité ?
Partante pour ce voyage,

à bientôt,

Anamika

User avatar
iprian
Posts: 93
Joined: Sun Sep 16, 2012 10:09 am

Re: Se libérer du "je"

Postby iprian » Fri Dec 06, 2019 10:22 pm

Bonsoir Anamika.

Dans tout voyage il y a un point de départ, une destination et un itinéraire pour y parvenir. Pour ce qui nous concerne ici, on part de ce qu'on constate : "moi" et mon interaction avec le monde ; puis on chemine en comprenant petit à petit que "moi" est inutile pour que les choses se fassent, pour que le monde soit ; enfin on réintègre ce "moi" comme un outil pratique qu'on utilise si besoin, sans se prendre pour lui. Ça, c'est le programme. Reste à transformer la carte en territoire. Pour ce faire, il y a deux voies : une conceptuelle, qui fait appel à la compréhension intellectuelle ; une expérientielle, qui s'appuie sur les ressentis. Les deux se complètent et se fécondent l'une l'autre.
Le concept central à intégrer est que le "moi" existe au sein de la Conscience, et non pas l'inverse : il n'y a pas besoin du "moi" pour que la Conscience soit ; c'est la Conscience qui crée le "moi", auquel on s'identifie par habitude. Autrement dit, que le "moi" soit là où pas ne change rien à l'expérience de Conscience que l'on vit constamment. On développera ce point...
Le ressenti essentiel auquel se connecter est ce qui vit en nous : la respiration, les sensations, les idées..., tout ce qui peut être perçu. Puis se poser la question : en quoi cela est-il dépendant de "moi" ? S'il n'y a pas de "moi", la respiration s'arrête-telle ? les sensations disparaissent-elles ? les idées n'émergent-elles plus ? En quoi le "moi" est-il nécessaire au fonctionnement de ce corps ? On approfondira là aussi...
Pour le moment, compte tenu de ce qui a été dit jusque là, quelles sont tes observations et /ou remarques ?
À bientôt,
MP

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Re: Se libérer du "je"

Postby Anamika » Sat Dec 07, 2019 8:02 pm

Bonsoir MP,

C'est bien que cette voie comporte ces deux aspects ; intellectuel et celle de l'expérience car souvent le coté intellectuel est très très théorique et si on ne fait pas l'expérience de cette théorie... on est un peu dans l'illusion de ce qu'on croit savoir et avoir compris. Ca me convient bien car il faut pas tomber dans la facilité mais si vivre les choses c'est parfois beaucoup plus compliqué et parfois très différent de ce qu'on imaginait.
La conscience est tout (le grand tout où nous évoluons), c'est intégré mais le moi s'insère du fait qu'il faut bien qu'on existe en étant quelque chose ?
Le ressenti essentiel (j'aime cette formulation) s'apparente beaucoup à l'état méditatif finalement (que je pratique). Et ce ressenti essentiel corporel est le fond de ce que nous sommes, notre base, on ne peut rien nier ni inventer (sinon on ment) ; on ne peut que ressentir humblement ; cela est.

A bientôt,
Anamika

User avatar
iprian
Posts: 93
Joined: Sun Sep 16, 2012 10:09 am

Re: Se libérer du "je"

Postby iprian » Sun Dec 08, 2019 8:12 am

Bonjour Anamika,
il faut bien qu'on existe en étant quelque chose
Non. Il y a la Vie, qui "nous" fait exister, et on se prend pour "quelque chose". Regarde : as-tu besoin de te prendre pour quelque chose pour que la respiration se fasse ? Quand tu es en méditation, que le corps est écouté, a-t-il besoin de ta conception "moi-je" pour être là et fonctionner ? Quand tu écris sur le clavier, tes idées passent à travers tes doigts et finissent sur l'écran : ces idées, c'est toi ? Ou bien c'est toi qui les constate, simplement vues ? Il n'est aucunement nécessaire d'impliquer "moi-je" nulle part ; "moi-je" est une idée comme une autre. Tout ceci est vu, ressenti, et continuera à être vu et ressenti si "moi-je" reprend sa place d'objet, lui aussi vu comme le reste. Tout se passe dans le "maintenant-tout de suite", simple ressenti de ce qui est, là, immédiatement. Lorsque, en méditation, tu prends conscience de ta respiration, c'est-à-dire que tu deviens ta respiration, il n'y a ni passé ni futur : juste ce qui est là, immédiatement-tout de suite. C'est ça l'état naturel. C'est en ça que le "reste" (ce qui arrive, tes sensations, tes idées, les événements, les émotions, tout) se déroule. C'est cette tranquillité de fond, non analysée /juste là, qui fait goûter à la Conscience, qui EST la Conscience en fait, l'Être. Simplissime. Le carburant à l'œuvre c'est la vigilance, l'attention pure.
Un exercice : juste là, sans réfléchir, constate ce qui est : l'écran, ta respiration, ta sensation d'assise, le mouvement de tes yeux pour lire... Juste maintenant. Et dis-moi.
À bientôt, MP

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Re: Se libérer du "je"

Postby Anamika » Sun Dec 08, 2019 5:51 pm

Bonsoir MP,

Tout à fait d'accord avec l'attention pure, je peux en faire l'expérience, clairement, et arriver à laisser filer tout ce qui est de l'ordre de la pensée (bon pas tous les jours).
Toujours d'accord avec vivre le moment présent, le reste n'est qu'illusion.
Si je t'entends bien, nous ne sommes que le corps et ses sensations internes de "fonctionnement".
L'exercice ; tout mon être est concentré sur le message, l'attention uniquement dans le ressenti qui est calme pour les respiration, l'écran trop lumineux,l'assise avec la sensation que le fauteuil m'englobe et m'aspire que l'être s'élargit dessus, le mouvement des yeux lent.

à bientôt,

Anamika

User avatar
iprian
Posts: 93
Joined: Sun Sep 16, 2012 10:09 am

Re: Se libérer du "je"

Postby iprian » Sun Dec 08, 2019 6:17 pm

Quand tu es dans ce ressenti, très bien décrit, où est le "moi-je" ? quelle est sa localisation ? sa taille ? sa couleur ? sa forme ? Est-il nécessaire ? La conscience du ressenti n'a pas besoin de rajouter un "moi-je". Si tu combines attention pure (comme très bien décrit), présence à l'instant (le "maintenant-tout de suite" maintenu continuellement) et les ressentis en plein (sans interprétation, juste ce qui est là), tu peux goûter à une paix et une détente qui est plus profonde que la satisfaction de toute réponse à une question. Ce relâchement de la prise égotique (le "moi-je" qui veut tout s'approprier) est le prélude à la joie, la vraie.
L'exercice : dans ce relâchement que tu vis au sein de cette attention, cherche où se trouve le "moi-je"... Puis, cherche celui qui cherche... Garde l'attention la plus totale, non localisée.

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Re: Se libérer du "je"

Postby Anamika » Mon Dec 09, 2019 6:01 pm

Bonjour PM,

Dans ton exercice, le "moi-je" n'existe plus, il n'a plus sa place, il paraît loin et diffus, c'est comme si il se taisait parce qu'il n'était pas convié.
Celui qui cherche ? mon attention ? elle peut voir le "moi-je" parce qu'elle en a conscience précisément.

à bientôt,

Anamika

User avatar
iprian
Posts: 93
Joined: Sun Sep 16, 2012 10:09 am

Re: Se libérer du "je"

Postby iprian » Wed Dec 11, 2019 8:35 am

Que te reste-t-il comme questionnement ? Ce qui perçoit tout en toi n'est pas le "moi-je" ; l'étiquette "moi-je" rajoutée à cette perception est inutile. C'est comme le fil sur lequel les perles glissent : ce fil c'est le "je suis" : tu te sais être, sans commentaires ni idées, totalement neutre et totalement intime à la fois, tout le temps, définitivement ; ce "savoir" à toujours été là en toi, et le sera toujours. Et sur ce fil passent les perles : sensations et ressentis physiques, idées et commentaires, émotions grandes et petites, étiquette "moi-je" qui vient se coller partout... rien de vrai là dedans, juste des phénomènes qui transitent. Le vrai toi c'est ce ressenti "je suis". Le faux toi c'est cette idée "moi-je". C'est l'attention qui permet de s'immerger dans le vrai toi.
Exercice : pendant un moment débusque l'étiquetage "moi-je" partout où il se colle ; à chaque fois revient "en arrière" dans ta perception "je suis"... Et vois.

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Re: Se libérer du "je"

Postby Anamika » Wed Dec 11, 2019 11:07 pm

Bonjour MP,

Donc le "moi-je" n'est qu'une importance qu'on se donne pour exister, c'est une illusion.
Après l'exercice, il apparaît que le "moi-je" essaie toujours de justifier ou de donner une analyse en plus qui n'est pas nécessaire, car nous sommes dans une tranquillité intrinsèque à la base. Effectivement, cette tranquillité suffit. Mais le mental revient vite, c'est donc une agitation peut-être du à nos vies stressantes.

à bientôt,
Anamika

User avatar
iprian
Posts: 93
Joined: Sun Sep 16, 2012 10:09 am

Re: Se libérer du "je"

Postby iprian » Thu Dec 12, 2019 5:27 am

L'objectif n'est pas que le mental disparaisse. Le cerveau fait son job, il produit ou transmet des idées, et celle du "moi" avec. Simplement, ce "moi" est une pensée comme une autre, ce n'est pas toi. L'exercice le montre : quand tu dis "moi", où se situe ce "moi"? Selon les circonstances, cette impression d'un "moi" va revêtir une sensation (plexus, ventre, tête...), jamais la même chose. Comment quelque chose qui n'est pas localisable, qui n'est pas fixe, que tu ne peux pas décrire (forme, taille, couleur, etc...), comment ce pourrait être toi ?? Toi, c'est ce qui perçoit ; ce qui sait que tu es, que tu existes, "en-dessous" de tout le reste, ce qui est constant. Exercice : remonte aussi loin que tu peux sans tes souvenirs d'être vivant, même bébé si tu peux, et trouve ce qui n'a pas changé en toi, jamais. Puis, fait la connexion avec l'attention que tu as en ce moment en lisant ton écran. Et réalise que c'est la même chose, c'est le "je suis". Pas besoin d'un "moi" en plus. Vérifie.

User avatar
Anamika
Posts: 12
Joined: Sat Nov 23, 2019 5:27 pm

Re: Se libérer du "je"

Postby Anamika » Thu Dec 12, 2019 10:07 pm

Bonsoir MP,

D'accord, le moi-je est une pensée parmi d'autres.
Ce qui n'a jamais changé est effectivement le ressenti profond du moment.
Je comprends la distinction.
Mais faut-il juste avoir la volonté d'évincer ce moi-je car parfois il s'impose, et surtout dans la vie quotidienne. Peut-on toujours vivre dans cet état, il faut alors toujours s'observer (au début) ?

Anamika


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest