Let's do this

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Thu May 12, 2022 7:49 am

Bonjour Warissem,

Je me retrouve bloqué sur tes questions depuis plus de 24H... Une pensée revient à chaque fois fortement: "il y a forcément un moi qui croit, ou non, les pensées".

Tout le reste semble ok. "Je vois" => il y a bien vision, mais je ne peux pas voir le "je" qui voit. Je marche => il y a marche, mais je ne peux pas voir celui qui marche... Tout ça est assez "passif". Mais le moment où la pensée est crue, là il y a résistance. ça ne me semble pouvoir que venir "activement", par une réflexion...

Je me rends compte que je ne réponds pas aux questions demandées, et que tout ça ne sont que des idées, mais ces pensées tournent en rond autour de ça, et pas de sortie pour le moment...

User avatar
warissem
Posts: 1155
Joined: Mon May 28, 2012 6:45 pm

Re: Let's do this

Postby warissem » Thu May 12, 2022 2:00 pm

Bonjour Yoann
Je me retrouve bloqué sur tes questions depuis plus de 24H... Une pensée revient à chaque fois fortement: "il y a forcément un moi qui croit, ou non, les pensées".
Lorsqu'il y a blocage, tu l'observes directement : est ce physique ou est seulement une pensée ?
Ce blocage en lui-même est une suite de pensées : le vois tu clairement ? Est-ce le corps qui est bloqué ? Ou est ce seulement une pensée qui dit « je me retrouve bloqué …. ». Ce « je » qui n’est qu’un concept, peut il être s’exprimer ainsi ?
Croire les pensées ou ne pas croire : c’est une question très importante car tout le processus réside en cela. Exemple : croire que je suis une personne séparée du monde, croire que j’ai raison, croire que je suis américain ou indien, croire à son étoile, etc … Croire, c’est regarder les croyances comme vraies, comme des évidences : je suis né, je vais mourir, je vois, je chantes, je penses, je crois, … Maintenant, si nous devons déconstruire chacune des croyances, il nous faudrait plusieurs vies. C’est pour cela que nous nous attelons à voir la croyance pivot qui est le moi-je. Voir que ce moi-je n’existe pas.
Le crédit à la croyance est donné par cette pensée « je crois » comme par cette pensée venant de toi « "il y a forcément un moi qui croit, ou non, les pensées".
La pensée « il y a forcément un moi » doit être vue comme une pensée qui peut être confrontée à l’expérience directe (vue, ouie, odorat, goût, toucher ou sensations). C’est cela débroussailler le terrain ou dissiper les nuages, les doutes.

Tout le reste semble ok. "Je vois" => il y a bien vision, mais je ne peux pas voir le "je" qui voit. Je marche => il y a marche, mais je ne peux pas voir celui qui marche... Tout ça est assez "passif". Mais le moment où la pensée est crue, là il y a résistance. ça ne me semble pouvoir que venir "activement", par une réflexion...
Comment donner du crédit à une pensée décriée par la réalité de l’observation directe ? Il faut avoir l’attitude du chercheur, d’un scientifique.

Je me rends compte que je ne réponds pas aux questions demandées, et que tout ça ne sont que des idées, mais ces pensées tournent en rond autour de ça, et pas de sortie pour le moment...
Il n’y a personne pour sortir de quoi que ce soit. Il y a conscience (being aware) des apparences des cinq sens, des pensées, des sentiments et des émotions. Sans la pensée « moi-je », sans la pensée tout court, le monde va-t-il s’écrouler ? L’énergie vitale va-t-elle s’échapper du corps ? La conscience, dépend elle des pensées ou des apparences ?

Bien à toi

Warissem

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Thu May 12, 2022 5:49 pm

Bonsoir Warissem,

Encore pas mal de confusion...
Lorsqu'il y a blocage, tu l'observes directement : est ce physique ou est seulement une pensée ?
C'est une suite de pensées, qui a ensuite un effet sur le corps : tension, fatigue
Ce « je » qui n’est qu’un concept, peut il être s’exprimer ainsi ?
Non
La pensée « il y a forcément un moi » doit être vue comme une pensée qui peut être confrontée à l’expérience directe (vue, ouie, odorat, goût, toucher ou sensations).
Je ne sais pas si je comprenais mieux cela avant, mais aujourd'hui c'est obscure... Je dois confronter le fait que la pensée existe? Son contenu? Ou le fait qu'elle soit mienne?
Comment donner du crédit à une pensée décriée par la réalité de l’observation directe ?
Tu veux dire le contenu de la pensée? La pensée en elle-même existe bien, je la vois/entends. Et les pensées ont un effet sur le monde, sur nos actions, nos découvertes... Ok pour voir qu'elles ne sont pas miennes, mais je ne comprends pas pourquoi/comment ne pas leur donner du crédit?

J'ai l'impression que je dois revenir aux basiques...

Bien à toi,
Yoann

User avatar
warissem
Posts: 1155
Joined: Mon May 28, 2012 6:45 pm

Re: Let's do this

Postby warissem » Fri May 13, 2022 8:39 am

Bonjour
Encore pas mal de confusion...
A ce stade, la confusion est un bon signe. Cela signifie que les croyances et les anciennes habitudes sont en train d’être remises en cause.

C'est une suite de pensées, qui a ensuite un effet sur le corps : tension, fatigue
Seule la pensée fait la liaison entre les pensées et les sensations corporelles. La tension, la fatigue sont des concepts : où sont elles exprimées dans le corps. Observes les sensations brutes sans te préoccuper du contenu des pensées.

Je ne sais pas si je comprenais mieux cela avant, mais aujourd'hui c'est obscure... Je dois confronter le fait que la pensée existe? Son contenu? Ou le fait qu'elle soit mienne?
Que la pensée soit tienne, tu as vu cela lors de l’exercice sur les pensées. La vision est elle claire sur le va et vient des pensées sans l’intervention d’un moi-je ?
La pensée existe et elle est vue (ou connue) mais ne t’attarde pas sur son contenu. Confronter la pensée, la croyance à ce qui est là. Exemple : je cherche la vérité. Confronter cette pensée « je cherche la vérité » à l’observation directe. La conclusion est de VOIR ou de prendre conscience que « je cherche la vérité » n’est qu’une pensée abstraite car le « je » supposé exister n’est qu’un concept.

Tu veux dire le contenu de la pensée?
Oui, il s’agit du contenu de la pensée (voir l’exemple précédent).

La pensée en elle-même existe bien, je la vois/entends. Et les pensées ont un effet sur le monde, sur nos actions, nos découvertes... Ok pour voir qu'elles ne sont pas miennes, mais je ne comprends pas pourquoi/comment ne pas leur donner du crédit?

J'ai l'impression que je dois revenir aux basiques...
Je t’invite à faire l’exercice de confrontation de la pensée à ce qui est observé (cinq sens) de tout le paragraphe ci-dessus.

Bien à toi

Warissem

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Fri May 13, 2022 9:31 am

Bonjour Warissem,

J'ai fait hier soir une confrontation directe des pensées. Il est clairement apparu que tout leur contenu était vide de réalité, et que le moi-je n'était qu'un concept, et l'a toujours été. Une telle évidence...

Ce matin, je me retrouve de nouveau identifié aux pensées. C'est étrange, comment est-ce possible après avoir vu la vérité? Je n'ai pas dû passer la porte ^^ . Je vais recommencer plus tard aujourd'hui en reprenant ce que tu as écrit.

Merci!

User avatar
warissem
Posts: 1155
Joined: Mon May 28, 2012 6:45 pm

Re: Let's do this

Postby warissem » Fri May 13, 2022 6:03 pm

Bonsoir Yoann
J'ai fait hier soir une confrontation directe des pensées. Il est clairement apparu que tout leur contenu était vide de réalité, et que le moi-je n'était qu'un concept, et l'a toujours été. Une telle évidence...
Oui, c'est cela, c'est une évidence qui était toujours à la portée.

Ce matin, je me retrouve de nouveau identifié aux pensées.
Observes s'il y a un "je" qui s'identifie aux pensées ? Vois tu clairement que "Ce matin, je me retrouve de nouveau identifié aux pensées." n'est qu'une pensée qui a su se faufiler à travers les filets?
C'est étrange, comment est-ce possible après avoir vu la vérité? Je n'ai pas dû passer la porte ^^ . Je vais recommencer plus tard aujourd'hui en reprenant ce que tu as écrit.
Fais le même exercice de confrontation de la phrase ci dessus à l'observation directe. Tu me suis, Yoann ?

Ne te presses pas, suis moi en répondant aux questions.

Doucement mais sûrement

Warissem

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Sat May 14, 2022 10:48 pm

Bonsoir Warissem,
La vision est elle claire sur le va et vient des pensées sans l’intervention d’un moi-je ?
Par encore complètement. J'ai refait l'exercice pour voir d'où viennent les pensées, si je peux les contrôler ou pas. Même constat: il n'y a pas de penseur. Mais ce n'est pas encore intégré.
Je t’invite à faire l’exercice de confrontation de la pensée à ce qui est observé (cinq sens) de tout le paragraphe ci-dessus.
Forte résistance. Pensées du genre "j'ai envie de faire autre chose". J'observe les sensations dans le corps. Tensions au niveau de la machoire, des mains, des jambes, de la gorge. Pensée "c'est chiant, je voudrais ne plus avoir à faire tout ça". Quel est ce "je" qui pense ça? Existe-t-il?
De nouveau, des images d'un "moi-je". Est-ce qu'une image peut penser? Non...

User avatar
warissem
Posts: 1155
Joined: Mon May 28, 2012 6:45 pm

Re: Let's do this

Postby warissem » Sun May 15, 2022 3:10 pm

Bonjour Yoann
Pas encore complètement. J'ai refait l'exercice pour voir d'où viennent les pensées, si je peux les contrôler ou pas. Même constat: il n'y a pas de penseur. Mais ce n'est pas encore intégré.
L'essentiel est d'avoir vu que tu n'es pas le penseur, que les pensées apparaissent et disparaissent. L'intégration demande une accointance à cette nouvelle perspective. Il s'agit de dénicher le faux dans la vie de tous les jours : observes s'il y a quelqu'un qui parle, qui marche, qui dort, qui mange, qui souffre, qui travaille, etc ... observes les activités durant la journée.

Forte résistance. Pensées du genre "j'ai envie de faire autre chose".
Il faut apprendre à dénicher la pensée, à ne pas lui donner de crédit. "Forte résistance" : est ce une pensée ou y a t il une sensation au niveau du corps ? Si c'est le cas : observes la sensation sans recourir à la pensée et qu'y a t il derrière la sensation ?

J'observe les sensations dans le corps. Tensions au niveau de la machoire, des mains, des jambes, de la gorge. Pensée "c'est chiant, je voudrais ne plus avoir à faire tout ça".
Oui, continues à observer les sensations sans aller à la pensée.

Quel est ce "je" qui pense ça? Existe-t-il?
As tu bien vu que "je" ne pense pas ? y a t il un panier plein de pensées dans lequel tu choisis les pensées ? Même si ce panier existait, les pensées ne peuvent être choisies avant d'être connues.

De nouveau, des images d'un "moi-je". Est-ce qu'une image peut penser? Non...
Ainsi, tu vois encore une fois que le moi-je n'est qu'images et concepts.


Une investigation sur les sensations :

Assieds confortablement ou allonges toi en fermant les yeux. Observes ce qui se passe au niveau de l'espace appelé "corps"
sans recourir aux pensées et réponds à ces questions :

Est ce que le corps a un contour bien délimité dans cet espace ?

est ce qu'il a un poids ? est ce qu'il a une taille ?

Est ce qu'il y a une frontière entre le corps et la chaise (ou le sofa )?

est ce qu'il y a une séparation entre le corps et la conscience ?

Y a t il quelqu'un, une personne, une entité, toi, Yoann qui est l'acteur ou l'expérimentateur de tout cela ?

Ces questions doivent avoir des réponses suite à l'obesrvation directe, en écartant le recours aux pensées et aux images du corps.

Bien à toi

Warissem

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Tue May 17, 2022 7:29 pm

Bonsoir Warissem,

Je réponds plus tard que d'habitude, je n'en avais plus l'envie... De nouveau, la pensée "j'en ai marre de tout ça, je voudrais être libéré de suite. Je n'y arriverai pas."

Je prends le temps de confronter cette pensée, et je ne trouve personne qui la pense...

Pensée : "pourquoi est-ce aussi difficile de m'y remettre alors?"

De nouveau, je confronte cette pensée. C'est juste une pensée. Il n'y a personne pour qui c'est difficile de s'y remettre.
Est ce que le corps a un contour bien délimité dans cet espace ?
Quand je n'y pense pas, non, je ne trouve pas de limite. Etrange
est ce qu'il a un poids ? est ce qu'il a une taille ?
Pensée: "evidemment!". Puis vision directe. Et là, je ne trouve pas de poids ni taille, juste de sensations changeantes
Est ce qu'il y a une frontière entre le corps et la chaise (ou le sofa )?
Je n'en trouve pas
est ce qu'il y a une séparation entre le corps et la conscience ?
Les sensations corporelles font partie de la conscience
Y a t il quelqu'un, une personne, une entité, toi, Yoann qui est l'acteur ou l'expérimentateur de tout cela ?
Je n'en trouve pas

User avatar
warissem
Posts: 1155
Joined: Mon May 28, 2012 6:45 pm

Re: Let's do this

Postby warissem » Wed May 18, 2022 8:20 am

Bonjour Yoann

Tu as bien observé ce qui est appelé "corps". Maintenant il est temps de mettre à jour cette résistance.
Je réponds plus tard que d'habitude, je n'en avais plus l'envie... De nouveau, la pensée "j'en ai marre de tout ça, je voudrais être libéré de suite. Je n'y arriverai pas."

Je prends le temps de confronter cette pensée, et je ne trouve personne qui la pense...

Pensée : "pourquoi est-ce aussi difficile de m'y remettre alors?"

De nouveau, je confronte cette pensée. C'est juste une pensée. Il n'y a personne pour qui c'est difficile de s'y remettre.
Tu conviens avec moi que ton constat ("j'en ai marre ..."), ta question ("pourquoi ...") et tes réponses sont toutes dans le domaine de la pensée. Il n'y a rien de concret. Aussi, s'il y a résistance, elle doit s'exprimer comme une ou des sensations corporelles. A chaque fois que ces pensées de "non vouloir" ou peut être de peur remontent, observes le corps. Que se passe t il au niveau du corps ?

Pourquoi es tu pressé d'être libéré ? Tu as des attentes cachées (hidden expectations), des attentes que tu n'as pas exprimées, quelque chose qui doit cesser à tout prix, quelle est cette "chose" ou cela ? Tu dois regarder dans ce sens afin de voir ce qui résiste.

Bien à toi

Warissem

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Wed May 18, 2022 8:20 pm

Tu conviens avec moi que ton constat ("j'en ai marre ..."), ta question ("pourquoi ...") et tes réponses sont toutes dans le domaine de la pensée. Il n'y a rien de concret. Aussi, s'il y a résistance, elle doit s'exprimer comme une ou des sensations corporelles. A chaque fois que ces pensées de "non vouloir" ou peut être de peur remontent, observes le corps. Que se passe t il au niveau du corps ?
Il y a une tension au niveau de la gorge et de la mâchoire

Pourquoi es tu pressé d'être libéré ? Tu as des attentes cachées (hidden expectations), des attentes que tu n'as pas exprimées, quelque chose qui doit cesser à tout prix, quelle est cette "chose" ou cela ? Tu dois regarder dans ce sens afin de voir ce qui résiste.
Je dors très mal en ce moment et j’espère retrouver cette paix que j’ai goutée quand j’ai vu qu’il n’y avait pas de « moi-je ». Les tensions étaient retombées, je recherche ça de nouveau, ça crée beaucoup d’énervement. Il y a aussi une envie d’Absolue, de retour à la maison qui comblerait un sentiment de solitude latent.

User avatar
warissem
Posts: 1155
Joined: Mon May 28, 2012 6:45 pm

Re: Let's do this

Postby warissem » Thu May 19, 2022 11:47 am

Bonjour
Il y a une tension au niveau de la gorge et de la mâchoire
Il ne suffit pas de le constater, il faut observer ces sensations : y a-t-il des choses derrière ces sensations ?
Expriment elles quelque chose ?
T’emmènent elles vers des souvenirs (passé) ou des espoirs ou craintes dans le futur ?
Observes et attends que la réponse vienne.

Code: Select all

Je dors très mal en ce moment et j’espère retrouver cette paix que j’ai goutée quand j’ai vu qu’il n’y avait pas de « moi-je ». Les tensions étaient retombées, je recherche ça de nouveau, ça crée beaucoup d’énervement. Il y a aussi une envie d’Absolue, de retour à la maison qui comblerait un sentiment de solitude latent.
Tu as eu une expérience et tu cherches à ce qu’elle revienne. Est-ce possible de faire revenir des expériences passées ? une expérience spirituelle est comme toute expérience, elle va et vient, personne ne peut rien y faire, c’est comme le beau temps et la pluie. Les efforts, la tension vers ….. , sont vains et c’est pour cela qu’il y a énervement. Il faut abandonner ces attentes d’une expérience passée, ou d’absolu. Il faut s’ouvrir à ce qui est ici maintenant sans aucune attente ( l’attente est en réalité une suite de pensées ou d’images). Reviens à l’expérience directe : voir, entendre, sentir, goûter, toucher ou sensations. Les pensées d’une meilleure expérience, d’un ciel plus beau ne changeront rien à ce qui est et ces pensées ne font que retarder le processus de voir l’illusion de l’entité séparée. Fies toi à ce qui se passe ici, sur ce forum. Oublies tout ce que tu connais à propos de la spiritualité. C’est simple à voir, il suffit d’ouvrir les yeux et les autres sens. Cela ne se passe pas dans la pensée mais sur le terrain.
Consacres toi à observer tes activités durant la journée tout en ayant une question à l’esprit « y a-t-il un moi je qui intervient dans ce qui est fait ? ». Il ne suffit pas de déduire la réponse mais tu dois VOIR la réponse comme de voir l’absence d’un tigre sous ton lit.

Bien à toi

Warissem

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Fri May 20, 2022 7:36 am

Bonjour Warissem,
Il ne suffit pas de le constater, il faut observer ces sensations : y a-t-il des choses derrière ces sensations ?
Expriment elles quelque chose ?
T’emmènent elles vers des souvenirs (passé) ou des espoirs ou craintes dans le futur ?
Observes et attends que la réponse vienne.
Il y a de la peur. Peur d'une part de s'ennuyer, d'être banal, d'être enfermé dans un rôle, une routine. Image d'une boîte fermée. Peur également de l'avenir, de l'effondrement de cette civilisation et de la souffrance que ça engendrerait. Images apocalyptiques. Espoir que l'Eveil me protège de tout ça.
Consacres toi à observer tes activités durant la journée tout en ayant une question à l’esprit « y a-t-il un moi je qui intervient dans ce qui est fait ?
J'ai commencé à le faire, et j'ai de plus en plus l'impression de ne rien contrôler du tout, et qu'il n'y a personne aux commandes. Une action se fait (ouvrir la porte), et ça s'est fait automatiquement. La pensée "j'ai ouvert la porte" arrive après. Vient ensuite l'impression d'être spectateur de tout ça, mais c'est une autre pensée ("je suis le spectateur de tout ça"). Cette pensée est apparue d'elle même. Qui est ce "je" spectateur? Je ne le trouve pas. Il semble toujours s'échapper.

Bien à toi,
Yoann

User avatar
warissem
Posts: 1155
Joined: Mon May 28, 2012 6:45 pm

Re: Let's do this

Postby warissem » Fri May 20, 2022 9:03 am

Bonjour Yoann

Lorsque j’ai lu tes observations sur le moi –je, je constate que tu as vu que le mo-je, Yoann, n’est qu’un concept, une pensée, qu’il n’existe pas. Ceci d’un côté.

D’un autre côté, tu dis :
Il y a de la peur. Peur d'une part de s'ennuyer, d'être banal, d'être enfermé dans un rôle, une routine. Image d'une boîte fermée. Peur également de l'avenir, de l'effondrement de cette civilisation et de la souffrance que ça engendrerait. Images apocalyptiques. Espoir que l'Eveil me protège de tout ça.
Je t’avais dit dans le post précédent de ne pas raconter des histoires à toi-même et d’y croire. Il faut observer cette peur, comment se manifeste t elle dans le corps ? Qu’y a-t-il derrière cette peur ? C’est cela, il faut percer le mot pour voir ce qui est caché derrière. L’investigation est de trouver ce qui est derrière chaque pierre, chaque mot. C’est de distinguer entre vérité et mensonge.

Je te suggère de lire ce texte d'Ilona.
http://markedeternal.blogspot.com/2014/ ... ation.html

Bien à toi

Warissem

User avatar
YoannOz
Posts: 16
Joined: Tue May 03, 2022 11:55 pm

Re: Let's do this

Postby YoannOz » Fri May 20, 2022 9:42 am

Ah oui, ok. Une vieille habitude m'avait fait interpréter tes questions différement...
Je vais lire le texte d'Ilona, merci


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests